SKOL RUGBY AN NAV KER : site officiel du club de rugby de Plouhinec - clubeo

France – Irlande : Nouvel Eire pour les Bleus !

3 février 2018 - 11:40

A les écouter, les Bleus abordent le Tournoi des 6 Nations avec détermination et une envie certaine.

 

« J’attends d’être jeté dans la cage pour pouvoir m’exprimer ». Dès les premiers mots de Yacouba Camara, le message est limpide. Avec lui aucun balbutiement et à son image les joueurs sont prêts à en découdre après 15 jours de rassemblement. Et cela tombe bien car face à eux, au Stade de France, se profile l’Irlande, la 3ème nation mondiale. Mais pour Yacouba Camara, cette équipe représente un style de jeu particulier qui semble le satisfaire, « c’est un jeu d’affrontement et j’aime un peu ça (sourire) ».

 

A l’instar du troisième ligne, le pilier Jefferson Poirot, titulaire face au XV du Trèfle, estime « qu’il y aura un vrai combat en mêlée ». Ce n’est pas une chose qui l’effraie puisque le groupe est, comme lui, habité par cette envie de bien faire et surtout les joueurs vont « essayer de s’envoyer à fond ». Il ne reste plus qu’à Jefferson Poirot et ses coéquipiers à répondre sur le terrain afin de savoir si cet essai sera transformé.

 

Finalement le XV de France s’apprête à débuter le Tournoi des 6 Nations avec un sacré appétit et ce n’est pas tout. Les Bleus sont aussi prêts au combat et ce n’est pas Yacouba Camara qui dira le contraire : « le rugby c’est un sport de combat, on se doit de répondre présent ».

 

FICHE TECHNIQUE

 

Arbitre : Nigel OWENS (PdG)

 

FRANCE : Palis - Vakatawa, Chavancy, Lamerat, Thomas - (o) Jalibert, (m) Machenaud - Gourdon, Camara, Lauret - Vahaamahina, Iturria - Slimani, Guirado (cap), Poirot

 

Remplaçants : Pelissié, Priso, Gomes Sa, Gabrillagues, Tauleigne, Dupont, Belleau, Fall

 

IRLANDE : R. Kearney - Earls, Henshaw, Aki, Stockdale - (o) Sexton, (m) Murray - Van der Flier, Stander, O'Mahony - Ja. Ryan, Henderson - Furlong, Best (cap), Healy

 

Remplaçants : Cronin, McGrath, Jo. Ryan, Toner, Leavy, McGrath, Carbery, McFadden

 

TABLEAU DE BORD

 

L’Irlande ne s’est imposée qu’à 2 reprises à Paris face aux Bleus dans le tournoi des 6 Nations (en 2000 & 2014), à chaque fois par 2 points d’écart et après avoir été menée à la mi-temps.

 

L’Irlande n’a perdu que 4 de ses 18 matches d’ouverture du tournoi depuis 2000, c’était contre l’Ecosse l’année dernière, face au Pays de Galles en 2012, contre la France en 2004 et face à l’Angleterre en 2000.

 

La France a perdu son match d’ouverture du tournoi l’année dernière contre l’Angleterre, mais ne s’est plus incliné en match d’ouverture lors de deux éditions consécutives d’un 5/6 Nations depuis 1963-1964.

 

L’Irlande ne s’est imposée qu’une seule fois en déplacement lors des deux dernières éditions du tournoi (4 défaites), c’était à Rome contre l’Italie.

 

L’Irlande a inscrit 999 points contre la France dans l’histoire du 5/6 Nations. Elle n’est restée muette qu’à 5 reprises contre les Bleus, la dernière fois étant en 1970.

 

7 des 8 dernières réceptions de la France dans le 6 Nations se sont soldées sur un écart de 7 points ou moins (5 victoires).

 

Malgré seulement 190 minutes de jeu en rencontres internationales en 2017, Antoine Dupont a battu 21 défenseurs, plus que tout autre demi de mêlée parmi les équipes du Tier 1. Il a d’ailleurs battu un défenseur toutes les 9 minutes en moyenne, meilleur ratio.

 

Jacques Brunel sera à la tête des Bleus lors de ce tournoi, sa deuxième apparition à la tête d’une sélection dans le 6 Nations, après avoir dirigé l’Italie entre 2012 et 2016 (4 victoires, 21 défaites), dont une victoire contre l’Irlande en 2013.

 

Ce sera la 5ème fois que Joe Schmidt et Jacques Brunel s’affrontent en rencontres internationales.

Commentaires

mars
Amicale Melesse
mai
Hennebont/guidel/lorient
juin
mai
Hennebont/guidel/lorient
juin
mai
juin
avr.
Tournoi Dédé Guerne Lorient